Port du casque obligatoire pour les cyclistes

Le texte de la proposition de loi rappelle que “les cyclistes circulant sans protection restent très vulnérables. Les accidents, même mineurs, une simple chute par exemple, peuvent entraîner des conséquences majeures, telles qu’un traumatisme crânien.”

Le casque qui serait ainsi rendu obligatoire serait un modèle que l’on attache, et qui serait homologué pour satisfaire à des normes de sécurité précises. Le port du casque a été fortement préconisé en octobre dernier par le Comité Interministériel pour la Sécurité Routière (CISR).

Le texte rappelle au passage des statistiques préoccupantes : en 2014, pas moins de 4 438 accidents corporels impliquaient des cyclistes, parmi lesquels, 159 ont perdu la vie et 1 500 ont été hospitalisés.